Le bonhomme perdu ou Sportivement vôtre

Le déclic commence le jour où, un dimanche en fin d’après-midi, je suis arrivée à la salle de sport. Un dimanche qu’on aurait pu croire parmi tant d’autres. Mais pas celui-ci. Il était là, suant sur sa machine pour parfaire ses pectoraux. Je l’ai repéré de loin.

Le suspense du bonhomme

Sûr de lui, l’oeil bovin, concentré, les regards féminins et « métrosexueliens » convergeaient vers lui. Il faisait du sport en chemise.

Inoubliable

My God, le dieu du dimanche après-midi, celui qui fout le cafard, a eu pitié de moi, et m’a offert une jouissance silencieuse qui a enflammé ma soirée. Plébiscité par toutes les générations sur mon statut Facebook, oui, je ne l’oublierai pas. On ne l’oubliera pas, c’est un héros de la mauvaise association.

Lire la suite

WhishList du vendredi n°1 : Help-me personal shoppers !

Première wishlist mode d’une série qui s’annonce longue,

car mon portefeuille ne me permet pas d’assumer toutes les images et publicités qui s’offrent à moi chaque jour. Travailler dans le web est en quelque sorte le prisme de la tentation modesque : pubs, retargetting, newsletters… Chaque jour, c’est un défilé de Choses (appellons-les vulgairement de la sorte) que je DOIS posséder.

chaussure tendance mode marc by marc jacobs escarpins nude

Mais je ne suis pas une fille facile. En mode. J’aime la qualité, une belle coupe, le confort, et m’imaginer parfaite avec la Chose.

Lire la suite

BA + 20 € = Spartoo

chaussures tendance Spartoo Sandales mode Betty London

En voguant sur la blogsophère la semaine dernière, je tombe sur un petit bon plan intéressant : Spartoo propose de remporter jusqu’à 20 € en échange de vos anciennes paires de chaussures.

tendance mode logo spartoo chaussure tendance mode association Soles4soul

Ni une, ni deux, je cours dans mon coffre (limite caverne d’Ali Baba qui a une place prépondérante dans mon salon).

Les shoes restent un grand mystère pour moi, pourquoi je succombe ? Pourquoi je m’arrête tous les jours pour admirer la façade Jonak en bas de chez moi ( insidieusement ostentatoire) ?

Quand j’aime, je compte pas. En quali et en quanti. tutti quanti même. Du coup, plusieurs ont passé les saisons sans aucunement trépasser à cause de mes longues marches (et de mes pieds tordus). C’est le cas de ces deux paires, que je choisis de donner à l’association Soles4Souls en partenariat avec Spartoo, qui seront distribuées et retrouveront une seconde vie. Une paire de bottines à talons moyens, cloutées. Un peu trop même ; voilà pourquoi je ne les ai mises qu’une fois.

Passons. L’autre paire – encore des bottines – se retrouve chez Spartoo car elles sont le fruit de ma lassitude. En daim, larges, à bouts rond, une boucle. Simples et efficaces. Je ne veux plus les voir.

Du coup, ces deux paires, à condition qu’elles remplissent les conditions imposées par l’association, seront remises en circulation. (Georgette : dommage, l’opération se terminait au 1er mai )

Et maintenant, en attendant le bon d’achat,  j’aime beaucoup celles-ci sur le site de Spartoo. Prochain achat ?

chaussures tendance spartoo Sandales-Mosquitos

spartoo chaussures tendance Sandales Ikks SASKIA

chaussures tendance Spartoo Sandales mode Betty LondonUne envie de compensées, un peu 70’S…

La robe de Kate : rock baby

photo-mode-robe-mariage-royal-kate-middleton-mariee-alexander-mcqueen

Commençons fort sur le web : Kate Middleton. Je crois avoir entendu son nom 50 fois depuis ce matin. A force de critiquer la médiatisation de ce royal wedding, j’ai succombé. Et une fenêtre dédiée sur la Royal Chanel de Youtube au bureau. Mon voyeurisme aura ma peau, ou à défaut, mon cerveau. En tout cas, je passe pour la midinette des niaiseries anglophile depuis ce matin. Joulaiie assume. Georgette me traite.

Le but était de voir sa robe. La robe de mariée. Une sorte de projection pour chaque femme rêvant d’un beau mariage et d’une robe époustouflante. juste ça. Mais les minutes passent, on remarque le vieux croûton d’Edimbourg, Elton John suivant la procession de chants protestants, ducs et noblesse formant ce faste évènement fascinant. ( Elton, (ouai c’est mon pote) qui avait d’ailleurs rendu hommage à la princesse Diana avec Candle in the Wind.)

Revenons à notre joli mouton qui a suivi des cours de protocole et de noblesse.

Que nous dit ce choix de robe de mariée ?

Sa robe, moins meringue que feu Diana incarne la sobriété et l’authenticité de la couronne par sa forme sage et rétro, la tradition ( fine dentelle – très longue traîne) et l’Angleterre ( griffée Sara Burton pour Alexander Mc Queen). Un visage harmonieux, une classe, une étoffe de princesse.

Certains diront trop simple pour refléter le faste de la royauté, d’autre diront sobre mais classieuse et intemporelle.

photo-mode-robe-mariage-royal-kate-middleton-mariee-alexander-mcqueen

Royal Wedding - Will and Kate Depart Westminster Abbey

Pourtant, les puristes disant qu’être princesse est inné pourront retourner dans leur caisse à caca. Il faut dire qu’avant, Kate Middleton, c’était ça :

mode robe kate middleton mariage transparente defile st andrews

La Classe. Avec un grand C. Au défilé de son école, Kate Middleton n’a aucune idée de la répercussion de ce choix modesque ( spécial dira-t-on). Et elle est princesse.

Kate rocks ? possible. Enfin bon, on a toutes fait pire, ce qui nous donne le droit d’être princesse l’espace d’un moment :

– Pisser derrière un poteau électrique, en croyant que ça nous cache ( égilible princesse +10 du coup)

– Mettre plus de 4 couleurs sur la même tenue (ouah la rebelle) ( +5)

– Choisir une robe à volants qui s’avère transparente avec les caprices du vent (eh hop la lingerie passe au-dessus – remarque, c’est tendance) (+ 5 mais – 7 vision d’horreur)

Chacun sa chance. Oui, on sera toutes des princesses un jour.